• dustynova

Wasserfallen : découverte du Jura bâlois



Caractéristiques techniques :

10.7km

680 m de dénivelé +

4h de marche

Difficulté technique moyenne (chemin avec beaucoup de cailloux et racines)

Difficulté physique moyenne

Adaptée aux chiens

Réalisée en août 2021


Aller :

Depuis le parking de la station de télécabine de Reigoldswil

Monter en cabine jusqu'au sommet


Retour :

Au point de départ


Remarque :

Il y a des génisses sur le parcours mais elles sont paisibles et semblent habituées aux promeneurs et aux chiens.


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

juwasserfallen
.gpx
Download GPX • 95KB

Décidément, cet été ne nous laisse que peu de répit en matière de pluie :-(

J'ai vacances et je prévoyais de filer aux Grisons mais la météo étant tellement incertaine, froide et humide que j'ai fini par renoncer. J'espère quand même avoir quelques weekends de beau temps sur le mois d'août et septembre pour vous emmener à nouveau arpenter les Alpes !


Mais pour l'heure, c'est dans le Jura bâlois que j'ai été crapahuter en ce premier lundi d'août. On embarque dans la petite cabine avec Jim et on s'envole en pente douce dans ce décor vert et généreux.



Arrivés en haut, on marche d'abord une dizaine de minutes sur un chemin goudronné, on grimpe ensuite sur un chemin caillouteux avant d'arriver sur le début de la crête. Ici, le sentier n'est jamais exposé mais on marche sur de nombreux cailloux et racines qui s'avèrent bien glissants lorsqu'ils sont humides. On reste donc attentif aux glissades.



Bientôt, on profite de nombreux points de vue vers le sud.


Je suis épatée du nombre de fleurs qui jalonnent le chemin. J'ai l'impression de ne jamais avoir vu autant de fleurs que cette année mais peut-être est-ce aussi la première fois que je reste autant au Jura à la belle saison. Ou alors, c'est la grande quantité de pluie ? Si des experts veulent apporter leur éclairage, je suis curieuse ;-)


Le temps n'est pas des plus ensoleillés... ! Je me demande si on voit les Alpes d'ici habituellement mais il y a fort à parier que oui.


On poursuit sur la crête...


Oh, une petite averse qui arrive... !


Eglise perdue...



Volutes...


Vue sur le sommet de la Hohe Winde, en plein centre de l'image.


Côté nord de la crête



A la fin de la crête, on passe dans un pâturage, puis on arrive sur une nouvelle crête très large et herbeuse qui donne vue sur toutes ces belles collines jurassiennes.


Ca descend... !


Au bas de la crête, on repasse dans la forêt où les champignons s'épanouissent pleinement dans cette humidité !




On arrive à une ferme dont les occupantes nous accueillent ;-) Ici, le paysan a eu la bonne idée de laisser un passage pour les randonneurs. On lui dit merci !


Petit plan d'eau à proximité de la ferme...


Et on poursuit le long du ruisseau...


Jusqu'à débusquer le sentier qui part sur la gauche et qu'il ne faut pas rater. Le sentier monte assez raide pendant quelques minutes...



Et on enchaîne avec une jolie portion de forêt.





A la sortie de la forêt, il faut poursuivre en montée dans un champ... et quand on regarde en arrière, le sommet de la Hohe Winde est toujours visible.


Derniers efforts... la fin du parcours n'est plus bien loin.


Et voilà une petite surprise pour le moins insolite !



Quelles drôles de bestioles !


Et voilà comment on clôt une randonnée par temps maussade : ré-con-fort !



112 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout