• Little G.

Eiger Trail - Au pied de l'Ogre



Caractéristiques techniques :


13 km en boucle

870 m de dénivelé + (très progressif)

4h à 5h de marche

Difficulté technique facile (pas de passages exposés)

Difficulté physique moyenne

Adapté aux chiens

Réalisée en octobre 2019

Aller :

Parking gare Grindelwald Grund (en bas du village)

Prendre le train à crémaillère jusqu'à la station ALPIGLEN


Retour :

Au point de départ

Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

Pour quiconque s'intéressant un peu à l'alpinisme, l'Eiger est symbole de mythes, d'exploits et de sinistres drames. C'est en 1936 que la première ascension de la célèbre face nord est tentée par deux cordées, menées par deux autrichiens et deux bavarois. C'est une face de 1'650 m de haut, à l'ombre, avec de la neige et de la glace, qui attend les alpinistes qui se lancent courageusement à l'assaut de la montagne.


Après que l'autrichien Andreas Hinterstoisser parvienne à vaincre un passage très difficile appelé aujourd'hui "Traverse Hinterstoisser" et sécurisée dorénavant par une corde fixe, les alpinistes retirent justement la corde leur ayant permis de franchir cette étape. Dans ces conditions, il n'ont plus aucune possibilité de retrait en cas de problème, mais c'est confiants qu'ils continuent leur ascension.


Malheureusement, une chute de pierres blesse sévèrement l'un des alpinistes, forçant les quatre hommes à faire demi tour. S'en suit une lente et pénible descente, dans le froid, le vent, la neige et la nuit, entraînant un à un les alpinistes dans la mort, comme avalés par l'Ogre. Le dernier, Toni Kurz, perd la vie à seulement 15 mètres des sauveteurs, coincé par un noeud dans sa corde qu'il ne parvient pas à défaire, épuisé et les doigts gelés.


C'est en 1938 que la première ascension est menée avec succès par 4 autres alpinistes dont Anderl Heckmair qui a donné son nom à la la voie classique vers le sommet.


Mais pour cette randonnée, les conditions sont bien plus aisées et, rassurez-vous, aucun danger ne vous attend car c'est juste au pied de la montagne que le sentier nous emmène. N'oubliez cependant pas que l'essentiel de la randonnée se fait à l'ombre de la montagne et qu'il y fait frais.


La première portion part de la gare d'Alpiglen et serpente à travers prairie pour arriver rapidement sur d'imposantes roches trouées où circulent chutes et cours d'eau. Nous sommes sortis du sentier pour explorer ces formations rocheuses en prenant garde à ne pas tomber ;-)





Puis nous poursuivons en suivant le chemin de gravier sous le regard de l'imposante face nord (on se sent vraiment tout petit !)

Nous longeons ensuite toute la face nord en direction de Kleine Scheidegg.

Ici, un petit regard en arrière sur le sentier parcouru au pied de la face :

Enfin, le sentier nous emmène à travers les prairies jusqu'à Kleine Scheidegg où nous sommes heureux de déguster un Rivella (non, parce que, franchement, pour moi, le Rivella c'est LA boisson de récompense ultime en montagne) !



Le retour vers la gare d'Alpiglen se fait sur un chemin blanc en descente tout facile et un peu "boring" mais avec toujours la vue sur ce fascinant sommet.



158 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Gaëlle Schwimmer