• Little G.

Chemin de crête Fronalpstock - Klingenstock

Mis à jour : juin 14



Caractéristiques techniques (2 versions possibles) :


7 km ou 4.5 km

790 m ou 390 m de dénivelé +

Temps de marche variable selon la version choisie

Difficulté technique faible à moyenne

Difficulté physique moyenne

Adaptée aux chiens

Réalisée en juin 2021


Aller :

Depuis le petit village de Stoos, accessible uniquement en cabine ou funiculaire depuis Morschach ou Schwytz.


Version 1 :

De Stoos, télésiège jusqu'à la station intermédiaire en direction du Fronalpstock. De là, monter à pied jusqu'au Fronalpstock.


Version 2 :

Pour diminuer le dénivelé, il est tout à fait possible de monter en télésiège directement jusqu'au Fronalpstock. La partie entre la station intermédiaire et le Fronalpstock n'est pas forcément incroyablement magnifique et il n'est pas vraiment dommage de la zapper.


Retour :

A Stoos par le télésiège du Klingenstock


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

fronalpstock-klingenstock
.gpx
Download GPX • 85KB

Une crête herbeuse aérienne qui plonge à pic dans un lac aux airs de fjord norvégien, voici un très bel itinéraire à découvrir au coeur de notre beau pays ! Ici, pas de véritable difficulté technique en dehors du fait qu'il s'agit d'un sentier balisé rouge et blanc, avec des cailloux et quelques marches à gravir. De mon souvenir, un seul passage est véritablement exposé (voir photo plus bas) mais il est court et le sentier est large et facile. Le risque est donc très limité (à adapter évidemment en fonction de votre pratique et habitudes).


Il paraît qu'on peut s'y trouver en file indienne les jours de forte affluence, raison pour laquelle je l'ai parcourue en pleine semaine, hors période de vacances scolaires.

Résultat : j'ai eu la crête rien que pour moi !


Mais avant d'attaquer, j'ai l'élan de vous partager quelques photos du lac prises le soir précédent depuis Morschach :





Notre itinéraire du jour commence donc à la station intermédiaire du télésiège et monte vers le sommet à travers les prairies. On a droit à quelques jolies vues mais le chemin n'est pas particulièrement passionnant, il faut l'avouer.



Le Mythen, montagne emblématique de la région


Mon Mythen à moi :)


Crise de neeeeeige ! (les propriétaires de chiens comprendront)


Un petit aperçu de ce qui nous attend au début du chemin de crête : ce joli creux ! On descendra des prairies de droite pour remonter vers la partie sombre à gauche... Une p'tite "descente-remontée" qui annonce bien la suite !


Et la suite, la voilà. On peut apercevoir le télésiège du Klingenstock tout à gauche de la crête à l'avant-dernier plan.


C'est donc après 400 m de dénivelé que l'on atteint le sommet du Fronalpstock. Ici, la vue récompense amplement nos efforts (sauf si on est montés en télésiège, auquel cas, on n'aura pas vraiment mérité cela... ;-)))).





Et maintenant, cap sur la crête ! Oui, c'est bien celle qui se dessine face à nous et dont on devine le sentier au centre de l'image.


Après la descente en zig-zag à travers le pré (sentier assez raide, pas exposé mais il faut faire attention où l'on pose les pieds, certains cailloux plats sont plutôt glissants), on remonte pour atteindre le début de la crête. C'est là que se trouve le petit passage que les personnes sujettes au vertige pourraient ne pas apprécier. Mais comme dit plus haut, le sentier est large, la chaîne n'est franchement nécessaire (psychologiquement, au pire...) et le passage est très court.


Et nous voilà sur la crête !


Pendant le parcours, il faut absolument faire volte-face de temps en temps pour observer la vue derrière soi, parce que c'est de toute beauté ! Le sentier semble très exposé sur les photos mais en réalité, il est plutôt large et il me paraît plutôt sûr. Mais évidemment, c'est selon la sensibilité de chacun.



On poursuit donc sur la portion du milieu...



Ici, on peut assez bien voir la largeur du sentier par rapport à mon chien (bon, c'est pas un berger allemand niveau format, mais c'est pas un cochon d'Inde non plus !)


Le soleil commence à danser avec les nuages... créant de jolies ombres sur les pentes herbeuses...


Vue sur la vallée en contrebas, le Riemenstalden Tal, d'où nous partirons le lendemain en direction de l'Alpler See.


Mais... ! C'est quoi ce pain de sucre ? Encore des marches ? Encore des montées, des descentes ? Eh oui, c'est ainsi tout du long, il va falloir s'y faire... !


Encore un petit regard en arrière... Toujours tellement beau !


La dernière partie du tracé devient un peu plus rocailleuse juste avant le sommet du Klingenstock.



Et nous y voilà, la fin de la crête !


Au sommet, pas de restaurant (contrairement au Fronalpstock), juste la station du télésiège. Il n'était pas en fonction quand j'y étais le 10 juin. Je le savais et suis donc redescendue à pieds. La descente n'est pas difficile, c'est un simple sentier avec quelques cailloux à travers les prairies mais c'est assez ennuyeux et pas très joli... Donc je recommande quand même de vérifier que le télésiège soit en service avant d'y aller.

467 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout