• Little G.

Mervelier c'est merveilleux !


(les photos de cet articles ont été réalisées au smartphone)


Caractéristiques techniques :

9 km en boucle

600 m de dénivelé +

3h de marche

Difficulté technique moyenne au début puis faible ensuite*

Difficulté physique intense sur les 3km du début puis faible ensuite

Adaptée aux chiens

Réalisée en octobre 2020

* la montée du départ se fait dans un pierrier raide. Des chaussures à semelle rigides sont préférables pour "planter" la pointe dans le terrain et éviter le fameux "un pas en avant, deux pas en arrière". Il n'y a pas de risque de glissade dangereuse mais le terrain est un peu technique.


Aller :

Depuis Mervelier, parcourir 500m à 600m dans le col de la Scheulte jusqu'à une place en gravier sur la gauche où l'on peut garer la voiture.


Depuis le parking, revenir sur quelques mètres en direction du village puis prendre le sentier qui monte dans la forêt depuis la droite. Un panneau d'information destiné aux grimpeurs marque le début du sentier (sur la carte, le départ se situe au niveau de l'altitude de 615m, tout en bas à gauche de l'image)


Retour :

Au point de départ


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :


La neige ayant recouvert bien des sentiers de randonnée en montagne un peu prématurément cette année (dire qu'on randonnait encore en t-shirt à la même période l'année dernière !), j'ai décidé de rester dans mon Jura natal pour ce weekend.


C'est dans une ambiance mystique avec un épais brouillard et un peu de bruine que j'ai admiré les chaleureuses couleurs d'automne au fin fond du Val-Terbi. Cette randonnée offre habituellement de belles vues dégagées sur les montagnes jurassiennes mais hélas, je ne pourrai pas vous en faire profiter dans cet article. Il va falloir aller voir cela par vous-même ;-)


Le premier kilomètre est particulièrement intense, dans une pente raide qui longe les falaises Est de "La Goule", un très beau cirque rocheux, sauvage et préservé.




S'en suit un bref répit qui permet de contourner les rochers en direction de la suite de la montée.



On s'engouffre ensuite entre les roches pour atteindre le sommet de la Goule. Le sentier n'est pas hyper visible mais il n'y a pas d'erreur possible : c'est vers le haut !


Petit regard en arrière dans la brume... (oui c'est raide)


Peu avant le sommet, on distingue une petit sentier de traverse qui part sur la droite et qui nous sort de la "cuvette" en direction de la crête que nous rejoignons pour un agréable moment de repos bien mérité.




Petite subtilité ici, la portion du tracé que l'on voit au niveau du lieu-dit "Les Grillons" en ouvrant la carte SuisseMobile ci-dessus (il faut zoomer pour que le lieu-dit apparaisse), n'est plus sur un sentier. On progresse donc sur la crête en se faufilant par-ci, par-là. Ce n'est pas difficile, il n'y a pas de ronces ou de végétation trop dense, mais il faut parfois enjamber un tronc, se baisser pour passer sous un petit arbre, etc. Le passage dure moins de 10 minutes. En cas de doute, on peut aussi rester sur le chemin qui croise notre route un peu avant Les Grillons et rejoindre le macadam jusqu'au pied du pâturage selon cette variante (en rouge) :


Dans tous les cas, à la sortie de la forêt, on se retrouve au pied du pâturage qu'il va falloir gravir sur 1km. Promis, c'est la dernière montée de la journée ! A cette période il n'y a pas de vaches. Attention toutefois si vous voyez des vaches avec leurs veaux, restez loin du troupeau ou empruntez le macadam à l'ouest pour contourner le pâturage (en rouge) :


Pour ma part, j'ai gravi le champ qui, usuellement, offre vraiment une belle vue... A défaut de pouvoir la contempler, Jim a préféré s'occuper de chercher l'une ou l'autre souris.



Au sommet du pré, juste avant de rejoindre une nouvelle crête, une jolie rencontre...


Nous poursuivons ensuite dans la brume...

(on ne peut pas vraiment dire qu'il y ait un sentier mais il suffit d'avancer... A un certain point, il faut trouver un petit passage pour descendre sous une petite barre de rochers. Il y a un sentier, il faut juste le chercher un peu et ce n'est pas dangereux).





A la sortie de la forêt, le pâturage offre habituellement une très belle vue sur la crête de Vellerat... ben pas aujourd'hui, ma foi !


Un sentier balisé descend ensuite dans la forêt, en lisière de champ. Bientôt, on nous indique l'amorce du retour.


Attention toutefois à ne pas suivre aveuglément les balises jaunes. En effet, après avoir traversé le pâturage du Choin, le sentier balisé repart dans la forêt. Or nous devons descendre le pâturage le long de la lisière vers la gauche pour rejoindre une intersection de chemins avec une petite fontaine.


De là, on emprunte le chemin 4x4 en direction de la ferme de la Neuve Vie qui apparaît entre les arbres.


Juste avant la ferme, on bifurque à gauche pour une dernière petite montée (mais vraiment pas longue, pas de panique) qui nous emmène au pâturage des Pouches.



Et de là, on rejoint un chemin blanc sur lequel on va rester jusqu'à la fin de la balade. C'est un peu moins trépidant que les sentiers et traverses de pâtures mais il offre quand même l'une ou l'autre jolie vue.



A la sortie de la forêt se trouve la cabane "La Gravalonne", le signal que notre randonnée s'achève bientôt. Encore 5-6 minutes de descente et nous retombons sur la route du col de la Scheulte, à quelques foulées de la voiture.


Pas de Rivella aujourd'hui, mais un bon thé chaud de retour à la maison !

628 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout