• Little G.

Mont Raimeux : bivouac au sommet du Jura


Caractéristiques techniques :

22 km en boucle

1'169 m de dénivelé +

7h à 8h de marche répartis sur 2 jours

Difficulté technique faible

Difficulté physique moyenne à intense

Adapté aux chiens

Réalisée en août 2020


Aller :

Rebeuvelier, parking à côté du restaurant de la Croix Blanche

Suivre la boucle en direction du sud depuis le village


Retour :

Au point de départ


Remarque :

Il n'y a pas de possibilité de se réapprovisionner en eau (sauf en passant par la cabane du Club Montagne Jura qui se trouve dans le hameau du Raimeux de Grandval). Prévoir donc suffisamment d'eau pour tenir le coup sur toute la randonnée et pour cuisiner si nécessaire !


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

C'est par une chaude journée d'été, la veille de mes 35 ans, qu'une amie et moi nous sommes lancées sur cet itinéraire concocté pour l'occasion. En bonne jurassienne, j'étais déjà montée sur Raimeux plus d'une fois mais je n'avais jamais fait de grande boucle avec nuit sous tente ! C'était l'occasion rêvée pour expérimenter cela.


Nous sommes parties du village de Rebeuvelier vers 17h sous un soleil de plomb. Heureusement, notre itinéraire nous offre une grande partie de la montée à l'ombre de la forêt.


C'est vers 19h que nous atteignons le sommet. Nous avons marché sans hâte car la chaleur n'encourage pas à la performance. Et puis on a beaucoup bavardé :-)


Nous avons la chance de voir les Alpes avec l'Eiger (encore lui !!), qui se dessine à l'horizon.



Nous poursuivons notre route vers l'Est le long de la crête, à travers forêt et champs, profitant de quelques points de vue qui ouvrent sur le Val-Terbi.



Nous arrivons ensuite à notre emplacement de bivouac, au lieu dit "Pâturage du Raimeux", vers 20h. Evidemment, nous veillons à ne laisser aucune trace de notre passage et à ne pas déranger les génisses qui paissent tranquillement. Mon chien, ayant peur de tout ce qui est plus grand que lui, reste sagement vers nous tandis que nous nous préparons notre petit souper, accompagné d'un petit verre de rouge !


La nuit est paisible mais le sommeil très léger et intermittent... C'est ainsi que nous nous réveillons aux aurores pour manger une barre de céréales et replier le matériel avant de reprendre notre chemin dans les lueurs chatoyantes du matin.





A ce stade, mieux vaut bien se mettre en tête que nous ne sommes pas simplement en train de retourner au point de départ mais que nous entamons bien une deuxième randonnée qui s'avèrera plus longue que la première. Même si le parcours est essentiellement en descente, il nous reste encore environ 14km pour rejoindre le village.


Heureusement, le paysage se veut généreux et permet de garder sa motivation au beau fixe ! Les sentiers passent tantôt par les champs, tantôt par la forêt, tantôt à travers de petits ruisseaux... toute la richesse de notre beau Jura concentrée sur un seul itinéraire !





Nous trouvons même un peu de compagnie ! Elles sont joueuses, très intriguées par mon chien (qui n'en mène pas large) et nous suivent en galopant le long du pâturage.


La dernière partie est certainement la plus éprouvante car la chaleur de fin de matinée se fait sentir, tout comme la nuit peu réparatrice et les quelques kilomètres dans les jambes, avec notre paquetage sur le dos.


Arrivées au lieu-dit Tiergarten, nous sommes tentées de suivre la route goudronnée qui nous emmènerait en ligne droite vers l'ouest en direction de Rebeuvelier, nous faisant gagner du temps... Mais l'itinéraire à travers la forêt dans les gorges de Vermes est tentant et notre fierté se manifeste, du coup, on y va, on continue comme prévu !


Une petite baignade dans la limpide Gabiare ?


C'est vers midi que nous arrivons finalement au village, parfaitement à l'heure pour déguster le merveilleux menu du jour du restaurant de la Croix-Blanche, concocté par le chef Alain Hauer, bien connu des fins gourmets jurassiens. Une adresse à découvrir absolument pour ravir ses papilles !


Et maintenant... à la sieste !

881 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Gaëlle Schwimmer