• Little G.

Sentier des plateformes : décrassage post-Noël !

(les photos de cet article ont été réalisées au smartphone)


Caractéristiques techniques :

11.4 km

790 m de dénivelé +

3h30 à 4h de marche

Difficulté technique faible

Difficulté physique moyenne

Adaptée aux chiens

Réalisée fin décembre 2020


Aller :

Depuis Moutier, parking de la gare côté sud des voies

Retour :

Prendre le train depuis Grandval (1 train par heure) jusqu'à Moutier (5min de trajet)

Avertissement :

Les points de vue du sentier des Plateformes ne sont pas sécurisés. S'approcher trop près du bord peut être dangereux.


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

sentierdesplateformesgrandval
.gpx
Download GPX • 80KB

Après quelques jours passés à manger, à faire l'apéro et à rester assis sur son popotin, il était temps de bouger un peu et de faire chauffer les cuissots ! J'ai donc opté pour notre bon vieux Raimeux, qu'on peut gravir de tous côtés, en choisissant la variante par l'Est, via le charmant sentier des plateformes.


Après environ 10 minutes à marcher vers les hauteurs de Moutier depuis la gare, on arrive au pied du sentier qui est très bien indiqué avec un panneau didactique sur la réserve naturelle de Raimeux.


Ca grimpe mais ce n'est pas si raide. Ca zigzague un moment mais quand on en a un peu marre, on est justement gratifié d'un magnifique point de vue. Les gorges de Moutier se déploient sous nos yeux et dévoilent leur beau cirque rocheux.




Le 2ème point de vue n'est pas en reste et permet d'admirer la célèbre et impressionnante "Grande Arête" que j'aime grimper une fois l'an... mais là, cordes et baudriers sont de rigueur.


De l'autre côté, vue sur Moutier et Graitery.


Les températures commencent à baisser avec la prise d'altitude et la bise se fait sentir. Sur la dernière portion du sentier, les arbres sont tout givrés... qu'est-ce que c'est beau !


Au sommet du sentier des Plateformes, on se retrouve sur le chemin 4x4 quelques minutes avant de prendre une petite variante non balisée pour aller admirer la vue depuis l'extrémité Est de Raimeux (1ère photo de l'article).


On poursuit ensuite à travers des pâturages ponctués de grands sapins pour rejoindre le sentier de crête qui termine la Grande Arête. C'est féérique !



On débouche ensuite sur un nouveau pâturage qui monte légèrement vers le plateau de Raimeux. Sur la gauche, on peut s'approcher d'une petite barrière qui borde le vide et offre une vue sur Delémont à travers les branchages givrés.





L'arrivée sur le plateau de Raimeux signe la fin de nos efforts et nous offre des vues immaculées avec, un peu de chance, la possibilité de contempler ce vieil Eiger !



Eigeeeeeer !!!


Après un petit pic-nic improvisé sur un vieux tronc (en temps normal, on peut boire un Rivella à la cabane du Raimeux de Grandval... mais Covid oblige, c'est fermé), j'amorce la descente vers Grandval dans une lumière chatoyante. J'ai choisi de suivre le chemin blanc dans la Combe des Geais car les sentiers alternatifs (en pointillés sur la carte SuisseMobile) n'étaient pas visibles avec la neige. Mais ça n'en était pas moins beau !



S'en suivent quelques magnifiques vues sur différents piliers rocheux et falaises...




Finalement, c'est au crépuscule que nous arrivons gentiment dans le village de Grandval d'où nous reprenons le train pour Moutier. L'avantage étant que la gare de Grandval est située un peu en dehors du village, juste à la fin de notre tracé. C'est donc parfait !


Et maintenant, un bon bain chaud !!!!

578 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

© Gaëlle Schwimmer