• dustynova

Crêtes et points de vue dans le Jura soleurois


Caractéristiques techniques :

10 km (possible de réduire à 8.5km) en boucle

570 m de dénivelé +

3h30 de marche au rythme contemplatif (sans pause pic-nic)

Difficulté technique moyenne

Difficulté physique moyenne

Adaptée aux chiens

Réalisée début janvier 2022


Aller :

Depuis la place de parc près du village de Zullwil


Retour :

Au point de départ


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

juportifluerotiflue
.gpx
Download GPX • 87KB

Cet itinéraire nous emmène dans un décor 100% jurassien à travers de jolis sentiers de crête garnis de superbes points de vue. Un de mes grands coups de coeur dans cette région qui n'est pas sans rappeler le magnifique itinéraire vers la Hohe Winde depuis Mervelier. Mais cela n'a rien d'étonnant puisqu'on est dans les mêmes montagnes, juste un peu plus au nord-est.


Notre grande ronde commence avec la découverte des ruines "Gilgenberg" auxquelles on accède facilement par un petit sentier. A droite déjà, on devine la Portiflue qui est notre prochaine étape.



Du château, on a déjà de très jolies vues.



On se dirige ensuite vers le ruisseau puis on commence notre ascension. Les lumières matinales sont flatteuses en ce premier jour de l'an ! Et la température extraordinairement douce. La veste est vite de trop... L'année commence bien ;-)




Et nous voilà donc au sommet !


Pas tomber...



Et en contrebas, la fameuse ruine qui paraît étonnamment lointaine vue d'ici.

On devine déjà toute la succession de collines bombées à l'horizon, comme de petites mottes qui semblent toutes moelleuses... J'aime tant ces paysages !


On traverse ensuite une passerelle entre deux roches...


... pour poursuivre sur un agréable sentier qui nous mène sur la première crête. Celle-ci est assez longue et si on souhaite écourter un peu la randonnée, il est possible de quitter la crête au niveau de la petite chapelle qu'on trouve sur le chemin. Dans ce cas, il suffit de prendre le sentier qui descend à droite vers le sud jusqu'au lieu-dit Hüttenhöchi où nous arriverons de toute façon.

Mais pour l'heure, quelques images de ce tronçon, hélas sans les odeurs de pin et d'herbes sèches réchauffées par le soleil... Un vrai mois de mai sur cette crête !




A la fin, on repart dans l'autre sens à travers un champ. La sente est visible tout le long. J'ignore s'il y a du bétail en saison mais c'est fort probable.


Après un tout petit bout sur une route, on repart à travers champs et hop, on saute sur la 2ème crête, la Roti Flue. D'ici, on a vue sur la route du Passwang.


Et sur notre bonne vieille ruine !


Oeuvres empilées...


Et nous voilà au Hirnichopf ! Le sommet de la Hohe Winde se dresse tout à gauche de l'image.


Mottes, mottes mottes !


Et au loin, fièrement dressés, le Schreckhorn et le Finsteraarhorn. Mais pas d'Eiger hélas...


Bon, on ne va pas se plaindre !


Après être redescendus de notre promontoire, on rejoint la dernière portion de notre balade avec un très mignon petit chemin qui suit le ruisseau ponctué de jolies cascades.


Ambiance mystérieuse...


Et un dernier petit bout en descente, le seul où il faut faire un peu attention (c'est à pic d'un côté) mais il est bien sécurisé et ne s'étend que sur 4-5 mètres (ici pris en photo après m'en être réchappée et donc depuis le bas).


Et voilà, on arrive de nouveau bientôt à notre point de départ. En conclusion, je dirais qu'il s'agit d'une très belle randonnée qui dégourdit bien les jambes pour démarrer l'année de la plus belle des façons !


1 095 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout