• dustynova

Lai da Ravais : deux lacs et une cabane



Caractéristiques techniques :

17km en boucle

1'070 m de dénivelé +

6h à 7h de marche sans pauses

Difficulté technique faible à moyenne

Difficulté physique intense

Adapté aux chiens *

Réalisée mi-juin 2022


* le tracé passe par un pâturage avec un troupeau gardé par des chiens de protection des troupeaux (CPT) (partie à l'ouest dans le Val de Ravais-ch). Attention à bien se renseigner sur la présence ou non des CPT et éviter d'y aller avec son chien en saison d'estivage. En cas de rencontre inopinée, garder son chien en laisse et rester à distance du troupeau et du CPT.


Aller :

Depuis le parking au fond du Val Tuors, près de Bergün

Suivre la boucle dans le sens inverse des aiguilles d'une montre


Retour :

Au point de départ


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

grcabanekesch
.gpx
Download GPX • 174KB

Cette superbe (et longue) randonnée s'adresse plutôt à de bons marcheurs, bien qu'elle ne présente pas de difficultés techniques particulières (même si ça reste un chemin de montagne, bien entendu). Presque l'essentiel du dénivelé est concentré sur le tronçon entre le parking et la cabane, ce qui demande de bons mollets ;-) Néanmoins, on oublie facilement l'effort car le parcours est varié et toujours beau !


Le début se fait en lacets sur un chemin à travers la forêt. Puis on arrive au-dessus de la limite des arbres d'où l'on aperçoit bientôt le torrent en contrebas.



Regard en arrière à la sortie de la forêt...


Le soleil tape mais il y a des petits ruisseaux qui permettent de se rafraîchir.



Coup d'oeil en arrière...


A partir de 2400m d'altitude, l'herbe disparaît, laissant place à la roche.


Un dernier effort et la cabane Kesch est atteinte ! Petite pause bien méritée avec Rivella et morceau de cake au chocolat maison. Miam ! C'est le son d'un accent bien connu qui me sort le nez de mon assiette tandis qu'un groupe d'alpinistes revient de son ascension. Avec des "le" et "la" devant les prénoms, pas de doute, ils sont bien jurassiens ! Nous échangeons brièvement et Jim en profite pour quémander des morceaux de sandwich (qu'on ne lui refuse pas...).


La suite se fait en descente dans une superbe vallée qui permet d'ailleurs de rejoindre Dürrboden à pieds en une dizaine de kilomètres (voir la randonnée au départ de Dürrboden : Cabane Grialetsch).


Après la descente, il faut remonter un petit moment avant d'arriver au premier lac...

On a déjà profité d'une petite baignade au premier lac mais le deuxième est d'autant plus... waouh !!!!


On y va, on y va, on y va ???


Allez, on descend vers le lagon !


Ouiiiiii, baignaaaade !!! Des eaux aussi translucides (et pas moins fraîches) sont irrésistibles.


Le retour se fait le long du torrent dans cette superbissime vallée (c'est ici qu'on peut rencontrer les troupeaux et chiens de protection).


Et avec la perte d'altitude, le gain de verte-itude !


Après avoir marché dans ce superbe décor fleuri de rhododendrons sur environ 5km, on aperçoit notre parking avec la Betty fièrement garée (c'est le van gris à droite du drapeau Suisse ;-)


Et après tous ces efforts, une petite douche dans la rivière... on ne peut plus fraîche et vivifiante !


115 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout