• dustynova

3 jours dans l'Emmental pour un grand bain de vert



Gros article 3 en 1 aujourd'hui pour mon premier weekend rando de la saison !


Et pour ce weekend de l'Ascension, direction l'Emmental, le pays des collines et des tilleuls esseulés (et fiers de l'être), pays qui nous offre de somptueuses vues sur les sommets rois de l'Oberland. Etonnamment, je ne me suis pas sentie très dépaysée. Mon Jura résidentiel offre des paysages tout à fait similaires, notamment dans le col de la Scheulte vers la Hohe Winde ou dans le Jura soleurois. Sauf que chez nous, les Alpes et Préalpes sont nettement moins "palpables". C'est certainement ce qui rend l'Emmental particulièrement spectaculaire. Autre aspect typique du coin, ce sont les fermes qui sont dispersées absolument partout. Même si la région semble vivre au rythme de la nature, elle est également très "peuplée". En effet, sur toutes les collines sont perchées de magnifiques corps de ferme desservis par de petites routes bétonnées, ce qui fait qu'on n'est jamais bien loin de la civilisation. Ca peut être un point positif aussi pour se ravitailler. L'Emmental est également le pays des tilleuls que l'on aperçoit souvent perchés sur de petites collines. C'est d'ailleurs un véritable symbole de la région et de nombreux villages, fermes ou restaurants ont intégré le mot "Linde" dans leur nom sous une forme directe ou indirecte. Enfin, l'Emmental, c'est vert, très vert ! Les sommets se situent autour des 1'400m d'altitude, ce qui fait que la végétation y est encore très riche, contrairement à la moyenne et haute montagne. On traverse ainsi de généreuses forêts et d'ondulantes prairies aux fleurs sauvages. Le chant des oiseaux et des grillons nous accompagnent dans une agréable mélodie printanière. Que du bonheur !


Et avant de démarrer la partie rando, voici quelques images prises par-ci, par-là, hors des itinéraires proposés...



L'Aspi Linde, apparemment le plus célèbre de la région...


La vue depuis là...



Et le soir avant le coucher... (normalement on voit les Alpes d'ici... mais on ne va pas se plaindre hein !)


Concernant les 3 randonnées proposées sur ce billet, il est bon de savoir qu'elles sont balisées en jaune, ce qui les rend accessibles à tout un chacun sur le plan technique. Rien d'exposé, rien de dangereux. On peut donc y emmener sa mère, sa tante, son oncle mais pas sa grand-mère de 90 balais, faut pas pousser non plus. Les concernés se reconnaîtront ;-)


Les deux premiers jours de notre petit weekend prolongé nous emmènent dans une vallée très tranquille juste à l'Est de Langnau. Et c'est parti pour la première balade !


Caractéristiques techniques :

10 km en boucle

560 m de dénivelé +

3h à 4h de marche

Difficulté technique faible

Difficulté physique faible (bon, c'est quand même 10km hein!)

Adaptée aux chiens

Réalisée fin mai 2022


Aller :

Depuis le micro-village de Trub


Retour :

Au point de départ


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

emmentalboucletrub
.gpx
Download GPX • 93KB

On commence donc notre ronde par une bonne petite montée pour découvrir ce paysage typique.



Rencontre avec un tout vieux matou tout mou, tout chou, tout roux !


La balade passe par de petites routes goudronnées et des sentiers à travers champs. Ici, Jim proposait une pause dans un pré quand un rayon de soleil a décidé de venir illuminer la ferme en contrebas... coup de chance !


Passage en forêt...



Et retour en prairie avec toujours de superbes vues. Il y a fort à parier que les grands sommets soient visibles d'ici lorsque le temps est plus clément.



Petite pause à l'ombre d'un tilleul d'où l'on devine la suite du sentier.


Notre tilleul...


On n'est pas loin du fond d'écran Microsoft !


C'est gentiment le temps d'aborder la descente quand on s'engouffre dans la forêt.


Quelques marches d'escalier assez raides mais sécurisées par un câble nous font perdre un peu d'altitude.


Et retour dans les prés...

La suite et fin du parcours nous ramène tranquillement jusqu'au village où deux restaurants permettent de se sustenter si besoin. Et pour ma part, direction la rivière pour une petite douche bien méritée !


Et après une nuit paisible dans le van, c'est parti pour la grosse rando du weekend !


Caractéristiques techniques :

17.7 km en boucle*

1093 m de dénivelé +

6h à 7h de marche sans les arrêts (perso, j'ai fait 9h de sortie !)

Difficulté technique faible

Difficulté physique moyenne à intense (ça monte et c'est long)

Adaptée aux chiens

Réalisée fin mai 2022


* les sentiers de randonnée sont très nombreux autour du Napf et il est tout à fait possible de fortement raccourcir l'itinéraire et de le modifier à sa guise grâce à SuisseMobile. Ainsi, ne vous arrêtez pas à la longueur de la rando proposée ici et n'hésitez pas à créer votre propre itinéraire.


Aller :

Depuis Mettlenalp


Retour :

Au point de départ


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

emmentalnapf
.gpx
Download GPX • 177KB

Ayant très envie de contempler le lever de soleil sur les Alpes, j'ai pris mon courage à deux mains et réglé mon réveil sur 4h45 du matin pour cette 2ème journée. Debout à 5h, avalé une barre de céréales, habillée et hop, départ à 5h15 pour une mise en jambe assez intense avec la première montée qui nous emmène au sommet du Napf. On gagne 300m d'altitude sur 1.3km, ce qui est assez condensé, mais pas très long. Le panneau indique 1h mais comme j'étais pressée de ne rien louper des première lueurs du jour, j'ai un peu speedé et j'ai désobéi au panneau ;-)


On commence donc au fond de la vallée sur un petit sentier à travers la forêt encore sombre.



Et parfois, entre les arbres, on devine que le lever du soleil ne devrait plus tarder.


Haaaaaan !! Aperçu sur le Monch. Vite, vite, il faut monter encore !


Wouuuuuh mais que c'est joliiiii !!!


Et plus on prend de l'altitude, plus on devine le premier plan fait de collines (et de fermes, encore et toujours).


Aaaah, nous voilà en haut !


Ca ressemble vraiment à la Scheulte, cela dit...


Sauf qu'à la Scheulte y'a moins d'Alpes... mais autant de vaches...


Et voilà la récompense ! Beauté absolue !!! Je jubile ! Ohlala... et ce calme ! Quel bonheur d'avoir la nature à moi toute seul avec de pareilles lumières !


Un peu plus tard, vue d'ensemble...


Poursuivons avec la vue de l'autre côté, encore dans la brume...


Les rayons illuminent le chemin qui nous fait quitter le Napf.


Côté nord...



Côté sud !


Nan mais sérieux... !


Collines, collines, colines !


Petit regard en arrière sur notre sentier.


Et en avant pour une bonne partie du tracé en descente...


Oh, un tilleul sur sa motte !


Sentier de forêt... à VTT ça doit être chouette aussi.



N'oublions pas la vue !


... encore un...


Et voilà le toit de la ferme où nous allons prendre un petit déjeuner bien mérité !


Il est 8h30 et l'accueil est très chaleureux à la ferme Rose-Beizli ! Quel bonheur de s'offrir cette petite pause dans un cadre pareil !





Pain, fromage, charcuterie diverse, confiture, thé, jus d'orange, il y a de quoi faire !


Et après cet agréable moment, Jim et moi repartons à travers les collines...


Au passage, j'en profite pour remercier le magasin Nomi Sports à Moutier et son patron pour ses excellents et précieux conseils en matière de chaussures de randonnée. La paire qui m'a été conseillée est absolument parfaite pour ma pratique. Le patron est un fin connaisseur de ses produits et sa compétence et son expérience dépasse largement celle de certains vendeurs de grandes enseignes. Je recommande donc pleinement !


Petite sieste... ? Ouiiiii ! on a le temps, on a toute la vie ! Et des super chaussures ! (La Sportiva Karakorum pour ceux que ça intéresse)


Il est temps de continuer à descendre en direction de la rivière à travers la forêt.


Ici, on s'est permis d'explorer un peu les lieux jusqu'à trouver ces jolies roches non loin du sentier...


Petite pause baignade... Allez, à poil ! Ca fait trop du bien. Et même s'il fait plus frais ici, une belle montée nous attend alors il ne faut pas avoir peur d'avoir froid si la trempette vous tente.


Jim en leader...


La dernière portion jusqu'à Bramboden se fait sur une route en montée. Il fait chaud alors attention en plein été avec vos compagnons à quatre pattes car il y a peu d'ombre.


Après le village, on poursuit encore sur environ 2km avec très peu d'ombre et sur l'asphalte... Ce n'est pas la portion la plus funky.


Mais on se console avec la vue.



De retour dans les prairies... Jim réclame une pause sieste à l'ombre. Il faut bien admettre qu'il a maintenant 10 ans ! Et on est réveillés depuis 4h45 du matin... Alors on prend notre temps et on s'installe un moment à l'ombre.


En contemplant le paysage ce n'est pas désagréable.


Et voilà notre point de départ en contrebas ! Il nous reste quelques lacets sur un chemin blanc en plein soleil aussi. Entre temps, Jim a trouvé une fontaine et la fraîcheur de l'eau lui a redonné la frite !


Et pour conclure... comme d'hab... ! Une RrrRrRrrrradlerrrRRrr !!


Autant dire qu'après cette longue et magnifique journée, nous n'avons pas demandé notre reste pour filer au lit bien tôt !


Le lendemain matin, nous reprenons la route de bonne heure pour l'Oberaargau, région limitrophe à l'Emmental en direction du Jura pour la dernière petite rando de ce joli weekend. Cette fois-ci, l'heure est à la balade pépère, après la grosse journée d'hier. Et pour profiter des lieux, nous irons ensuite faire le tour du Burgäschisee non loin de là, ce qui fait 2 petites activités sympa pour occuper la journée avant de rentrer.


Caractéristiques techniques :

4.5 km en boucle

170 m de dénivelé +

1h15 de marche

Difficulté technique faible

Difficulté physique faible

Adaptée aux chiens

Réalisée fin mai 2022


Aller :

Depuis le Parkplatz de Riedtwil


Retour :

Au point de départ


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

emmentalcascade
.gpx
Download GPX • 34KB

Donc voilà une toute petite rando qui démarre tranquillement sur un chemin blanc sablonneux après être passés entre quelques fermes...


Première curiosité, un drôle de trou dans une roche sableuse avec le petit cours d'eau qui s'en échappe. Pour le trouver, il faut monter une micro-butte près d'un banc à droite du chemin. C'est bien visible, en principe on ne peut pas le louper. Ambiance psychédélique avec les taches de lumières !


Allez, on se faufile dans le trou !


Et nous voilà de l'autre côté... pas d'autre choix que de revenir sur nos pas, c'est une impasse.



On continue notre route le long du ruisseau.



Le chemin se fait sentier...



Et bientôt, on entend le bruit de la cascade, but de notre balade.



C'est trop beau !!!!


Le sentier nous emmène ensuite plus haut. En se faufilant, on peut aller voir la cascade depuis son sommet. Et sinon, on peut aussi rester sur le sentier, hein.


On continue à suivre le ruisseau à l'ombre de la forêt.




Puis on ressort de la forêt après une légère montée pour parcourir environ 1km sur une petite route de campagne.


Oh ! Surprise ! Un tilleul sur une colline ! Décidément... !


Et nous voilà rapidement de retour à la voiture !


Direction le Burgäschisee pour une trempette si l'envie vous prend (là il faisait un peu frais) ou même une petite partie de pêche ! Nous, on s'est contentés de se balader autour du lac.



Et pour clore ce merveilleux weekend, une grosse portion de fraises-chantilly sur la terrasse du resto du lac !!


Jim a kiffé la crème chantilly !!


A bientôt pour de nouvelles aventures !!

284 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout