• dustynova

Soyhières : Combo de crêtes et lumières du soir


Caractéristiques techniques :

5.5km

300 m de dénivelé +

1h30 à 2h de marche

Difficulté technique moyenne

Difficulté physique moyenne

Adaptée aux chiens

Réalisée en juillet 2021


Aller :

Depuis la petite place de parking sur le chemin de la Réselle à Soyhières


Retour :

Au point de départ


Remarque :

Il peut y avoir des vaches, voire des vaches-mères sur le tracé au niveau du pâturage sur Bouec et de la Höll.


Cliquez sur la carte pour ouvrir le parcours via SuisseMobile (tracé jaune) :

jusoyhierescombodecretes
.gpx
Download GPX • 36KB

Filer sur des sentiers sauvages entre deux averses et profiter d'un très bel itinéraire réalisable en semaine après le travail, c'est possible ! Et c'est ce que je vous propose de découvrir aujourd'hui. Il s'agit d'un itinéraire qui mixe les deux autres propositions que vous trouverez sur le blog à Soyhières, soit le point de vue Hellfels et la Crête du Dragon.


J'hésitais à proposer cette balade ici mais finalement, l'ambiance était tellement belle en fin de journée que j'avais envie de partager ces photos ;-)


Le tracé nous emmène d'abord le long de la route puis à travers champs jusqu'à proximité de l'Etang de la Réselle. Juste après l'étang, on arrive à un panneau et une poubelle. C'est entre les deux qu'on se glisse dans la forêt sur un sentier non balisé mais assez visible pour atteindre la crête. La chaleur et l'humidité offre quelques surprises..



Une fois sur la crête, on démarre une montée assez soutenue. Lorsque les passages sur les rochers deviennent un peu trop techniques, on a toujours la possibilité de contourner par la gauche et de remonter sur l'arête ensuite. Il y a l'un ou l'autre endroit où il ne faudrait pas tomber mais globalement, ce n'est pas dangereux il me semble.


Toute la montée est magnifique et on y rencontre des arbres étonnants, tortueux, noueux mais aussi forts et vigoureux !



Et parfois, les branchages s'écartent pour nous laisser profiter de la vue...


Petit regard en arrière... ici on voit bien le type de terrain sur lequel on progresse. Mousse et cailloux sont au programme.


Jim aux aguets... ;-)


Lumières magiques !




Bientôt, on quitte la roche pour progresser dans un talus herbeux. Ici, il vaut la peine de quitter le sentier pour se rapprocher de la falaise vers la droite et admirer le paysage.



Succession de crêtes avec le roi Raimeux en voile de fond.



A la fin de la montée, on retombe sur le chemin forestier qui descend doucement sur environ 500m dans la forêt. Si l'on reste discret, il est possible d'y croiser chamois et chevreuils ;-)


Le chemin débouche ensuite au sommet d'un pâturage d'où l'on peut admirer l'imposante crête du Roc de Courroux.


La vue un peu plus à droite...


En raison de la présence de grosses vaches noires et costaudes, je n'ai pas suivi le chemin mais j'ai coupé à travers le pré fleuri pour redescendre directement sur la suite du tracé en contrebas (j'ai juste évité un lacet). Quel enchantement, cette lumière et ces fleurs sauvages !






Au bas du pré, on poursuit sur le chemin herbeux en direction des derniers rayons du soleil.



Petit regard en arrière dans cette ambiance de ouf !


Au sud...


Jouissif !



La lumière faiblit...


Et c'est dans l'ombre que l'on termine cette jolie promenade en redescendant par la Crête du Dragon. Celle-ci est moins technique que la première et ne présente pas de difficulté particulière. Mais son sol moussu et la douceur de ses pentes en font un lieu féérique.


Au bas de la crête, on rejoint la petite route goudronnée qui nous ramènera en 10-15 minutes au parking.


Et voilà une jolie soirée d'été qui s'achève !


183 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout